Un mathématicien digne d’intérêt : Emil Artin

Chronique de Michel Lartillier
Imprimer la pageImprimer la page || VERSION PDF: Enregistrer au format PDF

Emil ARTIN (3 mars 1898 / 20 décembre 1962) Grand algèbriste, E.ARTIN a eu une influence très profonde sur la mathématique du XXème siècle. Qui n’a pas étudié les prémices de la Théorie de Galois dans la vision limpide d’ARTIN dans Galois Theory (Notre Dame Mathematical Lectures Nr.2,1942) ?

“Presque tous les livres portant sur la théorie de Galois, écrits depuis un demi-siècle, suivent la présentation de EMIL ARTIN qui a révélé l’aspect finalement linéaire de la théorie et en a considérablement simplifié l’exposé” “ E.ARTIN Galois Theory : un classique indépassable, écrit en 1942 ; il part de rien et démontre tout ; 50 pages de pur bonheur mathématique.” (Introduction au cours de D.FERRAND à l’Université de Rennes.)

Le caractère des ouvrages d’ARTIN ne saurait mieux être évoqué que par la préface de G.Julia à l’ouvrage Algèbre Géométrique (Gauthier-Villars, 1967) “La méthode de l’auteur est très suggestive. Qu’on lise en effet sa préface ; on y notera deux soucis : un souci de rigueur abstraite qui conviendra toujours à tout exposé d’Algèbre ; un souci d’éveiller des images géométriques comme illustration et application des théorèmes algébriques étudiés. Notre opinion est que ce double souci devrait animer tout ouvrage de Mathématique”.

Signalons — de manière “locale” — que la vision d’ARTIN de l’enseignement de la géométrie avait guidé G.Papy dans l’élaboration de MM2 et MM3.

Quelques citations d’ARTIN :
- “ Dans la mathématique moderne, l’étude des symétries d’une structure mathématique donnée a toujours fourni les résultats le plus puissants ;
- “L’algèbre linéaire, la topologie, la géométrie différentielle et la géométrie algébrique sont les outils indispensables du mathématicien contemporain.

Lectures :
- http://www-groups.dcs.st-and.ac.uk/ history/Biographies/Artin.html
- http://projecteuclid.org/DPubS ?service=UI&version=1.0&verb=Display&handle=euclid.ndjfl/1093957731

Mis en ligne le 20 mars 2008 par Charlotte BOUCKAERT