Mathématiques et Informatique

Publié dans Interstices
Imprimer la pageImprimer la page || VERSION PDF: Enregistrer au format PDF

Article publié sur le blog scientifique Interstices par Jean-Paul Delahaye

Mathématiques et Informatique

« L’informatique connaît depuis plus d’un demi-siècle une évolution rapide qui a suscité une réflexion d’une extrême fécondité. Cela a conduit soit à utiliser des théories mathématiques existantes, qui se sont alors enrichies (l’arithmétique, la théorie des graphes, la théorie de l’information), soit à créer de nouveaux domaines mathématiques (par exemple, la théorie de la complexité liée à la théorie de la calculabilité). Une nouvelle sensibilité mathématique est née de l’usage des ordinateurs et des problèmes qu’ils posent à l’esprit théoricien. Si tout remonte à la décennie 1930 avec les travaux de l’Autrichien Kurt Gödel, du Britannique Alan Turing et de l’Américain Alonso Church sur la notion d’algorithme, cette sensibilité mathématique nouvelle a connu un essor considérable au cours des dernières décennies. À côté des mathématiques du continu, ces mathématiques du discret, du calcul et de l’information se sont épanouies, et l’on est très loin d’en avoir parcouru ne serait-ce que les allées principales. »

Mis en ligne le 25 novembre 2010 par Charlotte BOUCKAERT