Etude sur les mesures politiques visant à améliorer l’attrait du métier d’enseignant en Europe

Imprimer la pageImprimer la page || VERSION PDF: Enregistrer au format PDF

Message de Francis Buekenhout

« Ceci importe beaucoup. Transmettre à un maximum de profs ! Et les encourager à prendre 10 minutes pour répondre au questionnaire. C’est une action démocratique authentique. Pour ma part, j’ai répondu, en tant que formateur ... de profs, pas de gouvernement. Ce n’est pas une corvée. »


Commission européenne Direction Générale pour l’Education et la Culture

Bruxelles EAC B 2 D (2011)

Chers collègues,

Réf. : Etude sur les mesures politiques visant à améliorer l’attrait du métier d’enseignant en Europe

Cette étude commandée par la Commission européenne (appel d’offres EAC/34/2010) est coordonnée par IBF International Consulting au sein d’un consortium (universités de Montpellier, Pavie, Bratislava et Leeds, ainsi que l’Institut Européen d’Education et de Politique Sociale) travaillant en collaboration avec des experts des pays européens concernés.

L’objet de l’étude est de contribuer aux travaux de la Commission européenne et des Etats membres dans le cadre du programme « Education et formation 2020 ». Elle cherche à identifier les facteurs influençant l’attrait pour le métier d’enseignant en Europe et à déterminer dans quelle mesure ces facteurs peuvent être influencés par des mesures politiques. Le rapport final proposera des recommandations quant aux mesures susceptibles d’accroître l’attractivité de la profession enseignante.

Afin de mener à bien cette étude, en sus d’une analyse des politiques nationales, a été élaboré un questionnaire qui sera diffusé auprès d’étudiants, d’enseignants et de personnels d’encadrement et de direction dans les 32 pays couverts par l’étude. Cette phase sera suivie dans 20 pays par des visites de terrain et quelques entretiens. Les réponses au questionnaire constituent une information très précieuse, notamment sur ce que les enseignants veulent dire à propos de leur métier.

Le questionnaire sera diffusé en ligne et nous avons besoin de votre aide pour nous adresser aux groupes cibles de l’enquête dans votre pays, à savoir :
  les étudiants en mathématiques, sciences, humanités et langues ;
  les étudiants se préparant au métier d’enseignant ;
  les enseignants
  les personnels de direction dans l’enseignement primaire et secondaire ;
  les formateurs d’enseignants.

Pour répondre à l’enquête, il suffit de cliquer sur : www.ibf.be/esame

Le questionnaire restera en ligne jusqu’au 30 novembre 2011.

Nous garantissons que les réponses resteront anonymes et que l’information fournie sera traitée conformément à la législation française sur la protection de la confidentialité de ce type de données (on pourra trouver plus d’information à ce propos sur le site web).

Les résultats de l’enquête seront d’autant plus significatifs que les taux de réponse dans les divers pays seront élevés. Nous vous serons donc très reconnaissants de bien vouloir nous aider en diffusant cette information là où elle pourra être accessible en ligne, au sein de votre organisation et auprès des réseaux pertinents avec lesquels vous êtes en contact.

Avec mes sentiments cordiaux et mes remerciements anticipés pour votre coopération.

Adam POKORNY Chef de l’Unité

PS : la traduction de la lettre initialement en anglais n’engage pas la responsabilité des services de la Commission européenne

Mis en ligne le 17 novembre 2011 par Charlotte BOUCKAERT