Benoît Rittaud : "L’exponentielle, entre mathématiques et vision du monde"

Dimanche 20 janvier 2019, à 16 heures
Imprimer la pageImprimer la page || VERSION PDF: Enregistrer au format PDF

Cycle de conférences
- Mathématiques et société
- Ateliers JoJo
- Rue des Goujons, 22a
- 1070 Bruxelles
- Entrée gratuite
- Réservations souhaitées au 0487 47 99 81 ou à artandscienceprojects@hotmail.com

L’exponentielle, entre mathématiques et vision du monde

par

Benoît Rittaud

Dimanche 20 janvier 2019, à 16 heures

La croissance exponentielle est un cas unique d’outil mathématique qui, depuis plusieurs siècles, sert à donner une perspective sur le monde. Rendu célèbre par un fameux conte oriental sur des grains de blé que l’on double sur les cases d’un échiquier, ce type de croissance a longtemps été considéré de manière optimiste avant de devenir, au siècle dernier, l’étendard de nos peurs collectives.

Benoît Rittaud est mathématicien, maître de conférences à l’université Paris-13 et auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels La Peur exponentielle (PUF, 2015), Ils s’imaginent sauver le monde (Books, 2016), Jusqu’à l’infini (Le Pommier, 2011), Le mythe climatique (Seuil, 2010), La géométrie ou le monde des formes (Le Pommier, 2009) et Quand les maths se font discrètes (Le Pommier, 2008).


Prochaines conférences :

- Élections - Mécanique et propriétés des scrutins, Louis Esch, Professeur à HEC Liège (ULiège), Dimanche 3 février 2019 à 16 heures

- Mots, Maths et Histoire, Bertrand Hauchecorne, auteur d’ouvrages de référence, Mercredi 13 février 2019 à 18 heures

- La fabuleuse machine d’Anticythère, Jean-Jacques Dupas, chercheur CEA, Dimanche 17 février 2019 à 16 heures

- Maths et économie : un mariage impossible ? Daniel Justens, Mercredi 20 février 2019 à 18 heures

- Le talent ludique des mathématiques, Gilles Cohen, fondateur du magazine Tangente, Dimanche 24 février 2019 à 16 heures

- Art and Science Projects SPRL
- Rue du Jardinage 39
- 1082 Bruxelles
- +32 465 61 69
- +32 487 47 99 81
- Website : http://artandscienceprojects.be/

Mis en ligne le 6 janvier 2019 par Charlotte BOUCKAERT