Le DULBEA sont le centre de recherche en économie appliquée de l’Université Libre de Bruxelles et de la Solvay Brussels School of Economics and Management. Sa spécificité réside dans l’accent mis sur le développement d’outils d’aide à la prise de décision en matière économique et sociale. Utilité sociale et qualité scientifique constituent les composantes majeures qui ont fondé la réputation du département dans le domaine de l’économie appliquée. Le DULBEA s’articule en unités de recherche (ou équipes) organisées autour de différents thèmes. Ces unités de recherche sont impliquées dans des réseaux nationaux et internationaux associant des centres d’excellence de nombreuses universités. Les chefs d’équipes sont tous membres du corps académique de la Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Economiques et de la section des Sciences Economiques de la SBS-EM. La prise en compte du genre dans l’analyse économique est une tradition du département.

L’équipe DULBEA GENRE, dirigée par Danièle Meulders, se consacre plus spécifiquement aux études de genre. Ses membres sont Síle O’Dorchai, Robert Plasman, François Rycx et Ilan Tojerow, qui dirigent une dizaine de chercheurs et doctorants. Cette équipe mène des recherches portant sur l’économie du genre et les politiques d’égalité.

Les inégalités sur les marchés du travail sont l’un des grands thèmes de recherche de l’équipe, notamment dans le cadre la participation continue au réseau européen ENEGE (Réseau européen d’experts sur l’égalité de genre de la Commission Européenne) dans lequel Danièle Meulders représente la Belgique et Robert Plasman le Luxembourg et au réseau international, le GDR Mage (Marché du travail et Genre), dirigé par Margaret Maruani dont Danièle Meulders est directrice adjointe.
L’équipe DULBEA GENRE a également développé différentes recherches dans le domaine du travail à temps partiel, des emplois atypiques, des congés parentaux, et plus généralement des effets de la parentalité et des politiques de « conciliation » sur l’emploi, notamment dans le cadre de la coordination et de la participation à deux projets de recherche internationaux et interdisciplinaires MOCHO (The Rationale of Motherhood Choices : Influence of Employment Conditions and of Public Policies) et PEPSI (Public policies towards employment of parents and social inclusion).

L’expertise de l’équipe DULBEA GENRE dans le domaine des inégalités salariales se base sur une longue tradition de recherches sur la formation des salaires. En 2010, dans le cadre de la présidence belge de l’Union l’équipe fut chargée de réaliser une étude « Analysis of the gender pay gap in the EU-27 ». L’objectif était d’analyser et de comparer l’écart salarial de genre à travers l’UE et d’en étudier les causes. Les recherches ont aussi porté sur les autres composantes des revenus et différentes études ont porté sur les inégalités de revenus et la pauvreté. Le projet « Belgian Gender and Income Analysis (BGIA) » dont l’objectif était de mesurer les inégalités entre les revenus individuels des hommes et des femmes, de procéder à une étude statistique et économétrique de ces écarts de revenus, a conduit à la définition de nouveaux indicateurs de pauvreté.

Depuis le début des années 2000, l’équipe DULBEA GENRE a réalisé plusieurs recherches relevant du domaine des femmes et sciences. Pour la Belgique, les études Alma Mater et GENIUF ont analysé les inégalités genre au sein des universités francophones. Au niveau international, le sujet a été au cœur des projets “Meta-analysis of gender and science research” et “Euro-Mediterranean research cooperation on gender and science: SHE Euro-Mediterranean Research Area (SHEMERA)”. Danièle Meulders et Sile O’Dorchai ont participé à la construction et à l’analyse des données et des indicateurs de l’Union européenne sur le thème femmes et sciences : She Figures 2009 et 2012.

 

Conférence "Travail et genre"


lundi 10 mars 2014 à 14h

Université Libre de Bruxelles, Salle Dupréel, Bâtiment S, 44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles

PROGRAMME

14h: Ouverture

Didier Viviers, Recteur de l’ULB: Bilan des politiques d’égalité de genre à l’ULB

Danièle Meulders, ULB, DULBEA, MAGE: Présentation du nouveau master en sciences du travail à finalité « Genre et inégalités »

Margaret Maruani, CNRS et Université Paris Descartes - CERLIS, directrice du réseau « Marché du travail et genre - MAGE »: Les femmes sont partout, l'égalité nulle part

Jacqueline Laufer, HEC Paris, MAGE: Le plafond de verre

Fatiha Talahite, CNRS, CRESSPA, Paris: Genre et marché du travail au Moyen-Orient et en Afrique du Nord

Conclusions par Pascale Vielle, UCL, CIRTES

17h: Drink

Réécoutez les discours:

01. Ouverture par Madame Raymonde YERNA, chef de cabinet adjointe, Cabinet du Minsitre Jean-Claude MARCOURT

02. Mot du recteur Monsieur Didier VIVIERS

03. Exposé de Madame Danièle MEULDERS

04. Exposé de Madame MARUANI

05. Exposé de Madame LAUFER

06. Exposé de Madame TALAHITE

07. DEBAT

08. Conclusions par Madame VIELLE

 

 

Mission de Prof. Danièle Meulders au Burundi

Du 2 au 9 février 2014, Danièle Meulders a été au Burundi où elle a donné le cours "Travail, Genre et Pauvreté" aux étudiants du Master complémentaire en Genre, Institutions et Société à l'Université Lumière de Bujumbura.