imprimer

Du juge ou du parlementaire, qui gouverne?

Introduction

Depuis la révolution française, le principe de séparation des pouvoirs a conduit à reconnaître la primauté du pouvoir législatif sur tout autre en raison du principe de la légitimité de la représentation. Aujourd'hui, l'on constate cependant une crise du régime parlementaire provoquée ou compensée par un recours accru aux juridictions. Ainsi, la société se juridicise ; nombre de conflits sociaux échappent à l'emprise du parlement pour être tranchés par un juge. Si d'aucuns crient au gouvernement des juges, d'autres, par contre, louent cette «procéduralisation » du droit. Il n'en demeure pas moins que l'intervention croissante du judiciaire dans les domaines en principe réservés au politique pose des problèmes de légitimité.